Contrôle de la connaissance des trois langues administratives dans le secteur étatique

Les épreuves de langues font partie de la procédure de recrutement et ont lieu après la réussite de l’examen-concours mais avant l’admission au stage, de même qu'avant l'engagement d'un candidat en tant qu'employé de l'État.

Les inscriptions sont assurées par l’instance chargée du recrutement, non pas par le candidat.

A quel niveau serai-je testé ?

L’évaluation de la connaissance des trois langues administratives se fait sur la base du Cadre européen commun de référence pour les langues (CECR) et les niveaux de compétences à atteindre sont fixés comme suit :

  • Pour la catégorie de traitement/d’indemnité A: Niveau C1,Niveau B2, Niveau B1
  • Pour la catégorie de traitement/d’indemnité B : Niveau B2, Niveau B1,Niveau A2
  • Pour la catégorie de traitement/d’indemnité C et D : Niveau B1, Niveau A2,Niveau A1

Le choix du niveau par langue est réservé au candidat. Le candidat détermine dans quelle langue il souhaite être testé à quel niveau.

S’il veut être recruté au niveau de la catégorie de traitement A, il peut par exemple choisir d’être testé :

  • Au niveau C1 en français
  • Au niveau B2 en luxembourgeois
  • Au niveau B1 en allemand.

Quelles sont les épreuves à passer ?

Les épreuves de langues comprennent pour chacune des trois langues une partie d’expression orale et une partie de compréhension orale.

L'épreuve d’expression orale

L’épreuve a lieu devant deux examinateurs et se fait séparément pour chaque candidat.

L’épreuve d’expression orale porte sur un maximum de 25 points et peut comprendre pour chacune des trois langues :

  • la présentation d’un exercice donné,
  • un entretien entre l’examinateur et le candidat sur un sujet donné et
  • la présentation et l’expression d’un point de vue à partir d’un texte déclencheur.

L'épreuve de compréhension orale

L'épreuve de compréhension orale porte sur un maximum de 25 points et se compose pour chacune des trois langues de l’écoute de textes et de dialogues enregistrés. Le candidat doit remplir un questionnaire à choix multiples portant sur ces textes et dialogues. Les questionnaires peuvent comprendre les trois types de questions suivants :

  • des questions à choix multiple,
  • des questions du type vrai/faux et
  • des questions d’appariement.

L’évaluation des épreuves

Pour l’évaluation finale, les notes obtenues à l’épreuve d’expression orale et l’épreuve de compréhension orale sont mises en compte sur un maximum de 50 points.

Le candidat qui a obtenu un résultat supérieur ou égal aux 3/5 du maximum des points à attribuer (=30/50), a passé l’épreuve.

Le candidat qui a obtenu un résultat inférieur aux 3/5 du maximum des points à attribuer, n’a pas passé l’épreuve de langue.

Dispenses

La réglementation prévoit certaines dispenses de participation aux épreuves de langues.

Conditions d’obtention d’une dispense des trois épreuves de langues

  • Avoir accompli au moins sept années de sa scolarité au Luxembourg au sein
    • de l’enseignement public luxembourgeois ou
    • de l’enseignement privé luxembourgeois appliquant les programmes officiels.
  • Avoir obtenu son certificat d’études, ou avoir accompli la dernière année d’études permettant d’accéder au groupe de traitement brigué dans le système d’enseignement public luxembourgeois ou d’enseignement privé luxembourgeois appliquant les programmes officiels.
  • Présenter tous les certificats de langues établis selon le Cadre européen commun de référence pour les langues (CECRL) aux niveaux requis pour l’accès à la catégorie de traitement briguée.

Conditions d’obtention d’une dispense d’une ou plusieurs épreuves de langues

  • Avoir obtenu son certificat d'études ou avoir accompli sa dernière année d'études dans un pays ou une région francophone ou germanophone. Le candidat peut alors être dispensé de l’épreuve de français respectivement d’allemand.
  • Avoir obtenu dans un pays ou une région de langue française ou allemande, un diplôme d’enseignement supérieur permettant d’accéder à une fonction de la catégorie de traitement ou d’indemnité A. Le candidat est alors dispensé de l’épreuve de langue de français ou d’allemand.
  • Avoir obtenu soit un diplôme d’enseignement supérieur ou avoir accompli sa dernière année d’études dans une institution d’enseignement supérieur à caractère universitaire du système d’enseignement supérieur luxembourgeois. S’applique dans ces deux cas de figure une dispense de l’épreuve de français si le diplôme certifie des programmes d’études organisés majoritairement en langue française ou de l’épreuve d’allemand si le diplôme certifie des programmes d’études organisés majoritairement en langue allemande.
  • Avoir obtenu un certificat de compétences établi selon le Cadre européen commun de référence pour les langues attestant l’atteinte du niveau requis pour accéder au groupe de traitement brigué.

Dernière modification le