Gestion des compétences

La mise en place d’un répertoire des fonctions et d’une gestion des compétences pour l’administration luxembourgeoise s’est imposé afin de fournir une méthode et des outils d’accompagnement de la gestion par objectifs, du système d’appréciation et du système de recrutement. Ce dispositif vient par ailleurs appuyer, enrichir et renforcer tout le processus RH dans la Fonction publique luxembourgeoise.

Ces deux concepts fondamentaux constituent des piliers indispensables d’une gestion efficace de l’organisation et du développement du personnel dans toute organisation que ce soit du secteur privé ou du secteur public.

L’introduction de ces outils permet d’optimiser dans une très large mesure le processus RH dans la Fonction publique. En effet, dans la mesure où le référentiel des fonctions et les profils de compétences proposent des descriptions précises de chaque fonction, ainsi qu’un éventail de compétences comportementales et techniques très détaillé, les deux outils permettent entres autres de :

  • développer de façon systématique les compétences des agents de l’Etat,
  • pouvoir baser le recrutement sur le contrôle de compétences spécifiques correspondant à la fonction à pourvoir,
  • assurer des entretiens individuels et d’appréciation transparents et objectifs basés sur un référentiel de compétences en place dans toute l’administration et applicable à tous les agents.

Ces outils permettent par ailleurs de valoriser le travail des agents en faisant connaître ce qu’ils font et d’assurer par là une meilleure transparence à l’égard des citoyens sur le travail des agents de l’Etat. Ils offrent de façon synthétique des informations utiles aux jeunes, aux demandeurs d’emploi et aux recruteurs sur le contenu des activités et des savoirs mis en œuvre au sein de l’Etat et permettent de rendre les besoins en compétences de l’Etat plus facilement appréhendables par le marché du travail et l’appareil de formation.

La Fonction publique compte aujourd’hui 23 catégories de métiers et 9 familles de fonctions génériques.

Dernière modification le